ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Banganga International 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

BREF INFO

 
 
L’artiste musicien Wendo Kolosoy est décédé lundi à Kinshasa, vers 17h40, aux Cliniques Ngaliema où il avait été conduit suite à un malaise. Chanteur et auteur de plusieurs œuvres musicales, des experts en musique lui attribuent la paternité de la Rumba congolaise 
Natif de Mushie en 1925, dans la province de Bandundu, Antoine Kolosoy, c’est son vrai nom, a débuté sa carrière de chanteur vers les années 40, à Léopoldville (Kinshasa), dans l’orchestre Victoria Kin. Très vite, il prit le sobriquet de "Windsor", en référence, sans doute, au Duc de Windsor. Très rapidement aussi, ce sobriquet se transforma " Wendo Sor " avant que le " Sor " tombe dans les oubliettes. En 1948, l’artiste connaît son premier succès avec Marie-Louise, tube sorti en 78 tours et qui franchit les frontières nationales pour devenir la première œuvre musicale panafricaine.  
 
 
 
Accusé par Lutumba Simaro, Bozi Boziana répond 
Kinshasa, 14/11/2007 / Musique 
 
« Ensemble, on avait essayé de parler de ce problème de la chanteuse Blaisesse. J’ai cru que le vieux m’avait compris. Or, il gardait encore une dent contre moi. »  
Comme on le sait, les violons ne s’accordent plus entre Lutumba Simaro, patron de l’orchestre Bana Ok, et Bozi Boziana d’Anti-choc. 
 
Le président de Bana Ok accuse Bozi Boziana de lui avoir ravi ses musiciens, notamment la chanteuse Niclette Kombozi, le bassiste Serge Kabangu et la chanteuse Blaisesse qui évolue actuellement aux côtés du Grand Père dans l’Anti-Choc. 
 
Plus grave encore, selon le vieux Lutumba Simaro, la chanteuse Blaisesse s’est permise de reprendre les paroles d’une chanson du président de Bana ok pour les incorporer clans une oeuvre contenue clans le prochain album de l’Anti-Choc. 
 
Partisan de la non violence, Grand Père Bozi nous a invité au salon d’honneur du Beach Ngobila, avant son voyage de Brazzaville, pour réagir sur ce problème. La main sur le cœur, Grand Père a déclaré ce qui suit : « Avec beaucoup de respect envers mon vieux Lutumba Simaro et au nom de notre Seigneur Jésus Christ, je déclaré que je n’ai rien fait de mal au président de Bana Ok. Je crois que nous nous sommes déjà rencontrés deux fois, au ministère de la Culture et des Arts et au studio Ica. Ensemble, lui et moi, on avait essayé de parler de ce problème de la chanteuse Blaisesse. J’ai cru que le vieux m’avait compris. Or, il gardait encore une dent contre moi. » 
 
«Tenez, la chanteuse Niclette Kombozi et son mari, le chanteur Bovic, je les avais recrutés à Kisangani. C’est grâce à moi que ce couple était venu à Kinshasa pour intégrer l’Anti-Choc. Niclette avait quitté mon groupe pour Bana Ok. Je n’avais pas fait de bruit. 
 
Lorsqu’elle avait quitté Bana Ok, elle m’avait imploré pour qu’elle regagne le bercail. Je ne pouvais pas refuser car, c’est grâce à moi qu’elle se trouve à Kinshasa. » 
 
« Au sujet du bassiste Serge Kabangu, il avait déjà quitté Bana Ok. Lorsqu’il était venu postuler dans l’Anti- Choc, je l’avais engagé comme musicien n’appartenant au aucun groupe. » 
 
« S’agissant de la chanteuse Blaisesse, elle avait également quitté le groupe Bana Ok avant son intégration dans l’Anti-Choc. 
 
En ce qui concerne les paroles du vieux Simaro que Blaisesse avait incorporé dans les chants de mon groupe, permettrez-moi d’expliquer qu’il est difficile de contrôler l’origine ou la provenance des paroles que nous musiciens introduisons dans le répertoire. En outre, la chanteuse Blaisesse avait introduit ces paroles dans la chanson « Chayi Bwakis » de l’album « Epanza Makita sortie en 2005 ». 
 
« J’invite mon vieux à la bonne compréhension pour que nous puissions garder nos bonnes relations. Les musiciens ne peuvent lamais nous se parer.Vieux Lutumba est un « Poète » de la chanson congolaise. Ces paroles ne peuvent déranger sa carrière. La chanteuse Blaisesse est seule responsable qui connaît sa source d’inspiration. Je suis vraiment innocent sur cette affaire. Merci et bonne compréhension. » 
 
 
 
 
 
 
 
 
MTI 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

(c) Banganga International - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 29.07.2008
- Déjà 3264 visites sur ce site!